ASTVPourquoi comment

Pourquoi un blog ?

L’ASTV est et restera principalement une télévision locale. Le récent renouvellement de la convention avec le CSA, le confirme en tout point.
Sa programmation est sa principale activité. Une fois cette affirmation clairement posée, il convient aussi de dire que l’ASTV doit s’inscrire pleinement dans son époque et donc évoluer avec les nouvelles techniques d’information et de communication.
Pour cela, elle propose désormais des applications tablette et smartphone. Elle a également considérablement renforcé sa présence sur les réseaux sociaux. Elle propose ses programmes en replay et ses archives sur son site Internet, http://www.tele-astv.fr
Mais le dispositif était encore perfectible.
Il y manquait le multimédia. Cette adaptation aux nouveaux modes de consommations de la télévision et de l’information exigeait de nous que nous prenions en compte l’habitude créée par le Web d’une information qui surfe maintenant de l’image à l’écrit, de l’illustration à la vidéo. Sans oublier la grande révolution que constitue l’hypertexte.
Cette réflexion nous a tout naturellement conduit à la création de ce blog.
Nous lui donnons un nom qui nous raccroche à notre territoire. Nous nous adaptons à la nature même du Web qui ne connaît pas de frontière, de notre bassin de vie pour ce qui nous concerne.
Nous lui assignons la vocation de publier ce qui ne peut, pour une raison ou une autre, trouver sa place sur l’antenne de l’ASTV mais qui mérite néanmoins d’être publié.
Nous pourrons exprimer les émotions que nous partageons avec l’ensemble de la population.
Un blog est multimédia ou n’est pas. Il permet donc plus de diversité dans l’information.
Voilà en quelques mots, l’expression de l’ambition de ce blog.
Je souhaite qu’il entre rapidement dans vos consultations quotidiennes.
Je suis convaincu qu’il rencontrera votre intérêt.
Belle découverte de ce blog.

Roger CARPENTIER
Président de l’ASTV

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *